jeudi 9 août 2007

• Bienvenue sur ce blog consacré à l'éveil (impersonnel, intemporel et inconditionnel).

Bienvenue sur
ÉVEIL IMPERSONNEL !




Ce blog est né de l'envie de partager avec vous la dimension de l'Éveil, sous toutes ses formes, et il n'est rattaché à aucune orientation, tradition spirituelle ou religieuse, spécifique.

Il est toutefois fortement inspiré par les approches non-dualistes et subitistes reconnues telles que l'advaïta, le dzogchen et le mahamudra, le ch'an, le zen, et les dimensions méditatives non-duelles en générale (attention perceptive sans objet ; présence consciente sans but ; retournement de la conscience, etc.).
Cela inclut également toutes les expériences authentiques d'éveil se situant hors cadre institutionnel (dans le sens d'une spiritualité laïque et transpersonnelle), et répondant aux trois critères suivants : un éveil 'impersonnel' (c-a-d sans référence à une "personne" pouvant atteindre cet éveil - puisque le sens d'un moi séparé a disparu -, ou à une tradition particulière), 'intemporel' (ou atemporel, puisque Cela est au-delà du temps) et 'inconditionnel' (inconditionné devrait-on dire, ou a-causal, car ne dépendant ni de causes ni de conditions extérieures).
Vous y trouverez principalement des témoignages (en guise d'exemple, voir le tout premier publié), des enseignements, des citations d'auteurs, des extraits d'ouvrages, de sites internet, des extraits audios et vidéos, des liens à consulter, bref, "un blog recueillant divers textes sur l'expérience vécue de la non-dualité", comme je l'avais vu mentionné sur Wikipédia !
Je reste bien sûr ouvert à toutes vos suggestions pouvant encore améliorer cet échange et ce partage.

Si vous souhaitez également apporter votre contribution par le témoignage d'un aperçu vécu de l'éveil, même de façon anonyme, sachez qu'une page pourrait vous y être consacrée.

Je vous souhaite maintenant beaucoup de plaisirs et de joies à parcourir ce blog. 

Bon surf, au coeur de la non-dualité !


Précisions sur les termes "advaïta" et "non-dualité" : 

"Le mot sanskrit "advaita" pointe en direction de ce dont il ne peut être parlé et met en lumière l'inanité de l'idée qu'il puisse exister quelque chose qui soit séparé de quelque chose d'autre nommé unicité." 


"Advaita est un mot sanscrit dont le sens litéral est "non deux" (synonymes : non dualité, non-dualité). L'advaita n'est ni une philosophie, ni une religion. La non-dualité est une expérience dans laquelle il n'y a pas de séparation entre un sujet et un objet, entre un "moi" et le reste de l'univers, entre un "moi" et Dieu. C'est l'expérience de la conscience pure, notre nature véritable, se révélant comme bonheur absolu, amour et beauté. La conscience est définie comme ce qui perçoit ces mots-mêmes ici et maintenant. 

L'Advaita transcende toutes les religions, philosophies et nationalités. Il ne divise point, mais au contraire unifie. Alors que des membres sectaires de religions différentes ne peuvent jamais tomber d'accord sur leurs concepts de Dieu, des sages de provenances les plus diverses ne peuvent jamais être en désaccord sur leur commune expérience de la non-dualité. Les fondateurs de toutes les grandes religions étaient des sages.

L'éveil ou illumination est la re-connaissance soudaine de la non-dualité qui est, a toujours été et sera à jamais la réalité de notre expérience. La dualité est une illusion. La conscience n'est pas personnelle, privée et mortelle mais impersonnelle, universelle et éternelle. Il n'y a pas d'entité personnelle limitée, d'ego conscient. L'ego est un objet perçu, non la toute-percevante conscience." 



A propos de l'Éveil :  

"Éveil, tel est le nom donné dans certaines traditions d’Asie (notamment le bouddhisme zen) au surgissement spontané de notre « véritable nature », au dévoilement subit de notre « visage originel ». On aurait tort pourtant d’imaginer que cette expérience serait réservée à certaines époques, à certains pays, aux adeptes de certaines croyances. Elle est universelle, intemporelle, nullement « religieuse » au sens habituel, et pleinement accessible à un homme d’aujourd’hui, s’il s’arme de lucidité et de vigilance. Elle est aussi, ce qu’on oublie souvent, compatible avec la vie, et même avec une vie très active, dans le monde."

Pierre Fuega

"L’éveil c’est la conscience qui prend conscience d’elle-même, qui se reconnaît dans sa nature véritable, c'est à dire impersonnelle et non-duelle. C'est un changement de perspective : la conscience cesse de se prendre pour un individu distinct du reste et réalise que dans son essence elle est non localisée, sans centre, universelle, infinie et éternelle (c'est à dire sans début ni fin, autant dans l'espace que dans le temps). Il est alors vu que l’identification à un moi séparé, limité, mortel et auteur de sa vie était une illusion, que ce moi n’a pas d’existence réelle et n’en a jamais eu."

Suyin Lamour


Définitions des expressions "chercheur" et "recherche" spirituelle : 

"Prenons ce mot à la lettre, il vient du latin circare qui veut dire "parcourir" : c'est mieux ainsi parce que parcourir "notre vie", c'est suivre, visiter, dans toute son étendue ou dans tous les sens ce qu'est réellement cette vie. A présent, le mot "recherche" trouve son véritable sens."

"Voilà ce qu'est la recherche spirituelle : retrouver ce qui a toujours été là, n'est-ce pas incroyable ? Il en est ainsi du chercheur spirituel : un beau jour, il sera fou de bonheur d'avoir retrouvé ce qu'il a toujours été !"



À propos de l'expression "impersonnel" (comme dans "Éveil Impersonnel") : 

(Ce terme n'est pas employé ici dans le sens commun de "banal", "sans originalité" mais, plus étymologiquement parlant, de ce "qui n'appartient à personne" - voir aussi ce lien.) 

"Tant que nous nous pensons exister en tant que mental ou individu séparé, la séparation entre une conscience et son objet demeure et des termes comme "personnel" ou "impersonnel" sont utiles et employés, pédagogiquement, pour pointer, démasquer nos croyances."

"Ce que l'éveil amène avec lui, c'est l'évidence qu'il ne fut jamais personne, personne dans ce corps, dans cet espace, dans ce monde.
C'est une reconnaissance intemporelle et impersonnelle, et pas le résultat d'une recherche ou d'un processus."

Monko

20 commentaires:

Anne marie a dit…

Bonjour,
Je découvre votre blog que je trouve très complet.Je le découvre en passant dans l'espace d'acouphene.
Merci d'être là ,je reviendrais

Jean-Jacques a dit…

Bonjour,

Heureux d'être tombé sur votre blog parlant de l'éveil. Je repasserais le voir.

Cordialement,
J-J

Eric a dit…

Bonsoir, je parcours ce blog, que je joins du coup à d'autres dans mes favoris, venant d'une même source d'inspiration...
Merci d'apporter un éclairage supplémentaire, sur l'instant.

Claude a dit…

Bonjour,

J'ai découvert votre blog avec beaucoup de joie.
Il y a tellement à lire que je reviendrai souvent.

Merci,
A bientôt.

Patrick a dit…

Merci d'exister, Patrice, votre travail est exemplaire et productif. La société changera - si elle change - grâce à des gens comme vous.
Avec toute ma re-connaissance.

Patrick - 24.10.07

Béatrice a dit…

Je découvre votre blog grâce au lien créé par acouphene.
Il est riche et je tiens à vous remercier pour ce partage de nourriture. Je transmets l'adresse à mes amis.
MERCI BEAUCOUP

Nath'alie a dit…

Un grand MERCI pour votre site...un BEAU recueil....trés bien fait...

des témoignages trés intéressants (pas le mot juste) que je lis au gré de mes 'envies' et intuitions ...témoignages qui *résonnent*.....!

La découverte de 'votre' site s'est faite 'grâce' à Eckart Tolle ;-))...et à moi surtout biensur (sou-rire)!

Je suis entrain de lire un de ses livres "Le pouvoir du moment présent"....qui résonne+++ au coeur.....no comment...au delà des mots....et j'ai voulu chercher des infos 'sur' lui, sur le net.....et ça m'a amenée, entre-autres, sur votre site!

;-))))))))
j'aiiiiiiiime...ces non-hasards là!

Par ailleurs, je suis allée yeuter votre site sur le reiki....et j'ai beaucoup aimé...beaucoup aimé notamment la façon que vous avez de le 'définir' tout en ne le dé-finissant pas ;-)...
en ne le limitant/formatant pas (rare dans le domaine du reiki, je trouve en tout cas) ....une belle NRJ tout *ça*...vos mots et bien au delà d'eux...VOUS à travers eux!

Beaucoup de résonnances, de plaisir, de bonheur...à Être là ;-);-), à lire 'dans' votre site!

Pensées lumineuses...

PS: Et biensur...je n'ai pas pu faire autrement que de faire connaitre ce site à des ami(e)s!

José a dit…

C'est très généreux d'ouvrir un blog comme celui-ci. Je trouve, moi aussi, ce sujet passionnant. J'ai déjà fait plusieurs découvertes sur votre site et même pour les auteurs que je connais, j'apprécie de les retrouver.
Je vous mets dans mes favoris.
Merci !

sarah a dit…

BON JOUR ..
Dimanche fevrier 2008...
par la fenêtre , je Vois , le ciel comme,cer à se colorer .cela se nomme ..l'aurore ..

je ne sais pas comment je suis arrivée sur votre blog ..par une pleine nuit d'éveil .!
Je le trouve tout à fait remarquable !
j'y retrouve plusieurs personnes ,rencontrées soit en personne , soit par la lecture ..
les synthèses que vous faites de ces enseignements , me paraissent remarquablement choisies ..
BRAVO ..Bien entendu vous voila dans mes favoris ..!

un texte de Giraudoux me revient .
.-"comment cela se nomme til ,quand le jour se lève , et que tout est detruit , balayé ., oublié ..etcetc ?
-"Cela porte un tres beau nom , ami , cela se nomme l'Aurore !"

BONNE JOURNEE à vous ..Bon DIMANCHE ..
Sarah

Anonyme a dit…

Merci pour votre travail de recherche et ces textes magnifiques
Quel bonheur! Danielle

françois a dit…

hommage à tous les éveillés
Cherchant tout autre chose sur le web, j'ouvre votre blog et tombe immédiatement sur un texte de celui qui écarte les obstacles sur le chemin qui me rammène à la Maison. merci et vive les interactions infinies
Francois

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je trouve aussi ce blog remarquable, grande qualité des textes et très bonne sélection.

Merci !

Adrien Sluys

Anonyme a dit…

Super blog, j'avais dans l'idée d'en faire sur ce sujet en tant que "chercheur" également.

David

ClaudeS a dit…

C'est un site vraiment intéressant : j'y découvre des auteurs dont j'ignorais l'existence, qui proposent leur vision de l'éveil et élargissent l'horizon.

aurelia a dit…

O merveilleux "état" d'intensité recueillie. Insaisissable en sa subtilité, la vaste lumière relie entres elles toutes les singularités. L'infime fourmis se fait aussi étendue que l'univers, les sens saisissent l'impalpable, le corps se fait plus léger que l'air et le monde vibre de joie. Puissions nous tous dire adieu à nous-même, laisser choir ce qui est mort, basculer dans la vacuité profonde et se fondre en elle.
Patrice, merci de nous reconduire par les mots là où les émanations du ciel sont les plus pures.

mushotoku a dit…

nous parlons souvent d'eveil, mais l'arrêt de l'illusion me semble plus proche de l"evenement", car cela sous entend bien qu'il n'y a rien a acquérir!!

Patrice a dit…

Merci à toi Mushotoku. Remarque très juste. Dès que l'on parle d'éveil, cela devient très vite un phantasme, quel chose à saisir. Car non seulement il n'y a rien acquérir, mais il n'y a même pas d'acquéreur en soit !

Olivier a dit…

Merci!
Merci pour ce blog si riche en informations sur la vie spirituelle humaine .

nomind a dit…

Excellent blog. Rien à re dire.

Anonyme a dit…

Peut-on parler de l'éveil sans se détourner de l'éveil ou sans lui faire tort ?
" Pour savoir de quoi il s'agit, il faut en avoir l'expérience, et quand on sait de quoi il s'agit, on ne peut rien en dire : ce n'est pas du domaine des idées, des sentiments ni des mots qui ne peuvent que tout embrouiller "
(Ken MAVERICK .- La fracture de l'être)
Parler, c'est donner à savoir, c'est proposer à la saisie. Hélas !
Jean Louis