jeudi 23 août 2007

• Le Soi est la Vérité éternelle, intemporelle

Vu sur Unisson06

Le Soi est la Vérité éternelle, intemporelle


"Le Soi est la Vérité éternelle, intemporelle. Sa nature est non-duelle, un-sans-second. L'Advaita-Vedanta (l'enseignement de la non-dualité) révèle cette Vérité, et la nature de la Réalisation de Soi est une expérience directe qui transcende toute perception et toute notion. L'illusion de la dualité, qui se manifeste sous la forme de la notion d'un ego, un mental, un corps et un monde objectif, est complètement absente. Les sankalpas (notions ou intentions présumées réelles en raison du manque de recherche au sujet de leur nature) sont le constituant de l'illusion. Ce qui demeure lorsqu'on se libère de l'illusion, c'est L'Etre-Conscience-Félicité, le Soi. L'Être est en lui-même : la Conscience se connaît elle-même ; la Félicité repose en elle-même. Seul existe le Soi et il se connaît lui-même par lui-même.

Le chercheur de Vérité doit aborder la Vérité de façon à obtenir les fruits désirés. La réalisation de Soi est un bonheur profond et permanent ; elle est le but de la vie. L'aspirant doit avoir un intense désir de libération. Ayant discerné ce qui est éternel et afin de faire l'expériencesource du bonheur qui en découle, il doit alors demeurer détaché de tout ce qui est temporaire, tout ce qui est mutable, tout ce qui est purement apparence phénoménale éphémère, tout ce qui dépend des sens, tout ce qui dépend du mental, et de tout ce qui vient du jiva (l'individu). L'aspirant doit être doté du pouvoir de discrimination. Il doit embrasser la quête de la véritable nature du Soi. Il doit discerner le réel de l'irréel, afin de se rendre compte que le réel est à jamais et que l'irréel n'a jamais existé. Il se doit de considérer tout ce qui est transitoire, changeant, objectif, composé de parties, sporadique ou dépendant comme étant irréel. Il doit réaliser que ce qui est éternel, immuable, non-objectif, indivisible, sans parties, continuel, et non-dépendant constitue la Réalité éternelle. En abandonnant les notions d'extériorité &endash; ce qui fait apparaître le monde ; et d'intériorité &endash; ce qui fait apparaître l'illusion d'un mental et d'un individu, l'aspirant doit avoir une foi sans faille en la Connaissance sacrée de l'Advaita-Vedanta. "

Tiré de l'introduction à l'édition anglaise de la Ribhu Gita.

3 commentaires:

marie a dit…

Et Ônajor d'écrire :

Savoir qu'il y a l'éternité aprés nous peut être une aide sur ce chemin qu'est la vie et seulement une aide : cela ne nous fera pas aimer l'autre davantage; c'est pourquoi ceux qui savent n'insistent jamais sur l'éternité de la vie; ce n'est pas le plus important.

marie

DUFANTOME a dit…

OUI TU A RAISON, CE NEST PAS LE PLUS IMPORTANT, LE PLUS IMPORTANT EST L AMOURE DE SON PROCHIN, ALORS JE VOUS AIME VOUS QUI SEMBLER CONNAITRE UNE PART DE VERITE . QUE LE SILENCE SOIT AVEC VOUS, MERCI ,

Anonyme a dit…

Il n'y a que dans l'éternité qu'il peut y avoir véritable amour... éternel envers l'autre...