jeudi 24 janvier 2008

• Le chant des dâkini

Le chant des dâkini


Ne fais rien avec le mental
Mais demeure dans ton état naturel et authentique.
Ton propre esprit, sans ondoiement, est la Réalité.
La clé est cette présence dépourvue d'ondulation.
Fais l'expérience de cette grande réalité sans extrêmes !
Dans un océan transparent
Les bulles émergent et se dissolvent.
Ainsi, les pensées ne sont pas différentes de l'ultime Réalité.
Il n'y a pas de faute ; demeure détendu.
Tout ce qui surgit, tout ce qui arrive
Dans la non-saisie se libère sur-le-champ.
Les apparences, les sons et les objets sont ton propre esprit.
Rien que l'esprit.
L'esprit est au-delà de la naissance et de la mort.
La nature de l'esprit est la présence.
Elle utilise les objets des cinq sens
Sans s'aventurer hors de la réalité.
Dans cet état d'équilibre cosmique,
Il n'est rien à abandonner, rien à pratiquer,
Pas de méditation ou de post-méditation.

Nigouma

Sois sans distraction et ne médite pas.
Pratiquer ainsi est la chose la plus adroite.
Lorsque les myriades d'expériences ne laissent plus aucune trace,
Quelle grandeur !
Pratiquer ainsi, c'est la libération.
Kyé Ho ! Merveilleux !
La grande fraîcheur de l'attention est la voie suprême.
Nul besoin de se déplacer, c'est le terrain de l'ainsité.
Nul besoin de pratiquer, tout s'accomplit sans effort.
Ah ! Ceux qui pratiquent ce yoga sont fortunés !

La dâkini qui ressuscite les corps

Traduit par Daniel Odier in Désirs, passions & spiritualité (Pocket)


La méditation n'est pas une voie qui conduit à l'illumination,
elle n'est pas non plus une méthode pour accomplir quoique ce soit.
Elle est paix en soi ;
elle est l'actualisation de la sagesse,
l'ultime vérité de l'unicité de toutes choses.

Léo Hartong

1 commentaire:

zaidimus a dit…

Merci beaucoup pour ce magnifique blog avec toutes ces merveilleuses expressions de l'inexprimable et ultime Vérité que nous Sommes.

Je me suis permis de copier certains extraits pour les mettre sur mon blog : http://cequiest.blogg.org/

Je te souhaite le meilleur!

Mustapha Zaïdi