vendredi 27 février 2009

• Vous êtes le Soi. Soyez cela - Ramana Maharshi


La conscience du Soi (Atma) est l’état normal ; notre condition actuelle est un état anormal. Nous croyons qu’il nous faut progresser vers un certain état de perfection, alors que nous sommes déjà parfaits ; seulement cette perfection se trouve recouverte par des couches de pensées et par le monde objectif. On dit qu’il faut atteindre la supra-conscience. Rien n’est plus faux. Le Soi est notre état de conscience normal ; nous nous imaginons qu’il faut progresser pour l’atteindre alors que nous sommes toujours en lui. Mais notre attention est accaparée par les objets et les pensées.

L’état de Réalisation est semblable à une longue route toute droite ; l’intellect et les sens ressemblent à une forêt vierge. Nous sommes tous au milieu de cette forêt. Il est difficile de parvenir à la grand-route, mais une fois qu’on y est tout devient clair et facile. C’est pourquoi je dis que la Réalisation est une chose facile.

Le développement spirituel ne se fait pas par étapes. Vous êtes un être spirituel ici et maintenant. Ne vous enfermez pas dans ces notions de plans, de niveaux, d’étapes ; ne chérissez pas ce qui n’est que fausses limitations. Vous êtes le Soi. Soyez cela.
Penser que vous devez découvrir votre propre moi est stupide. Qu’y a-t-il à trouver ?

12 commentaires:

vincent a dit…

merveilleux de simplicité, grande joie pour le coeur.....merci Ramana

Nobody a dit…

Merveilleux,mais n'oublions pas malgré tout de payer nos factures!:-)

vincent a dit…

les factures se payent..........mais qui les paye?.........les choses arrivent...mais suis-je celui à qui elles arrive?
ha un bon café......, une bonne facture.......
salut à toi Nobody

Jean-Marc Duclos a dit…

Donner un coup de poing dans la figure, c'est de la méchanceté, le recevoir c'est autre chose?
Mais pour une approche non-duelle, malgré tout, on dirait que c'est pire que payer ces factures. Comme dirait l'autre: "on en tient une couche!" (enfin je parle pour moi!)

KT The Fool a dit…

"Il est exact que nous ne sommes pas asservis. C'est-a-dire que le Soi veritable ignore l'esclavage. Et il est vrai aussi que vous finirez par retourner a votre Source. Mais en attendant, si vous commettez des peches, comme vous dites, il faut en affronter les consequences. Vous ne pouvez y echapper. Si un homme vous bat, pouvez-vous dire : "Je suis libre. Je ne suis pas affecte par ces coups et n'eprouve aucune douleur. Qu'il continue a frapper" ? Si c'est vraiment ce que vous eprouvez, alors vous pouvez faire ce que vous voulez, sinon, a quoi bon affirmer sa liberte seulement en paroles ?"

"La Conscience denuee d'effort et d'intention est notre vraie nature. Si nous pouvons atteindre cet etat et y demeurer, c'est tres bien. Mais on ne peut y acceder sans effort, celui de la meditation deliberee. Toutes les vasanas seculaires (les tendances inherentes) dirigent le mental au-dehors vers des objets exterieurs. Il faut renoncer a pareilles pensees et tourner le mental au-dedans, ce qui, pour la plupart des gens, necessite des efforts. Bien sur, les intructeurs et les livres recommandent tous de demeurer en repos, mais ce n'est pas facile a realiser. C'est pourquoi tous ces efforts sont necessaires. Meme si nous trouvons quelqu'un qui est parvenu a ce supreme etat de repos, vous pouvez en conclure que les efforts necessaires ont deja ete accomplis dans une vie precedente. La Conscience denuee d'effort et d'intention n'est donc atteinte qu'apres une meditation deliberee."
Ramana

Phil a dit…

Concernant votre exemple de coup porté, l'exemple de Morei Ueshiba est intéressant.

Ayant "atteint" satori vers la quarantaine, mais ayant déjà un niveau martial hors du commun, il "créa" l'aïkido.

Une vigilance permanente faisant qu'on ne pouvait pas le prendre en défaut (même un jour lors d'un accident de voiture, ou pendant son sommeil).

Il disait que le secret de l'aïkido consiste à être présent au présent.

Il parlait aussi de non faire et non vouloir etc...

Il en résultait que si quelqu'un l'attaquait il y avait action juste qui s'exprimait à travers son corps, sans effort, le Ki s'expriment librement à travers lui, et la situation était pacifiée sans violence, cad sans opposition.

Aujourdhui l'aikido est mort, car ce n'est qu'une forme et un style qui est enseigné, or son fondateur disait qu'il n'y a ni forme ni style en aikido.

Ainsi l'aikido ne peut être enseigné, car seules les techniques peuvent être enseignées, cad une forme, une connaissance; tout comme l'éveil ne peut être enseigné.

Il en fut de même pour le fondateur du karaté shotokan (Maitre Funakoshi), à la base un noble Budo (voie de pacification (arrêt de la lance))puis transformer en sport, alors que le fondateur était contre la compétition, chose "oubliée" après sa mort.

En conclusion quand il y a réalisation, il y a non-violence par non-faire, non dans le sens du contraire de la violence mais en son absence.

En absence d'ego la violence n'est plus, car sa source s'est tarie.

(Perso quand on m'attaque je ne sais pas utiliser autre chose que la violence).

Anonyme a dit…

Bonjour a tous , Phil la violence est ,relisez la Bhagavad gita ,laissez " le faire" tranquille il n'a rien a voir dans tout cela .

Anonyme a dit…

Info à l'administrateur.

Bonjour,

J'ai remarqué que le blog met plus longtemps à s'ouvrir qu'autrefois, peut être qu'en diminuant le nombre d'article maxi par page cela résoudrait le pb.

Cordialement.
Phil.

Patrice a dit…

OK, je m'en occupe.
NB : C'est toutefois plus long (de chez moi en tout cas) avec Firefox, qu'avec Safari. Essayez si c'est le cas de moduler en changeant de navigateur...

Patrice a dit…

J'ai programmé 50 messages sur la page principale. Ca devrait aller mieux...

vincent a dit…

Oui remarque judicieuse......c'est mieux comme ça, c'est autrement plus rapide.
merci

vincent a dit…

"celui qui se demande "qui suis-je?" et "où suis-je?" bien qu'il n'ai jamais cessé d'être le Soi, est semblable à un ivrogne qui s'informe de sa propre identité et du lieu où il se trouve" Ramana.
Il est aussi ridicule de dire "je n'ai pas réalisé le Soi" que "j'ai réalisé le Soi"; y aurait-il deux "Soi", dont l'un serait l'objet de la réalisation de l'autre?. La vérité accessible à l'expérience de chacun est qu'il n'y a qu'un soi.Ramana