vendredi 12 février 2010

• C'est pour ça que je témoigne... - Bernard Harmand

 
 Partage avec Bernard Harmand
Satsang du samedi 25 octobre 2008

Le 14 avril 2008, j’eus la joie profonde de rencontrer Bernard. Engagé avec passion dans la recherche depuis 40 ans, j’étais alors moine zen et enseignais cette pratique depuis plus de 20 ans. J’étais, et ceci peut éclairer en partie les raisons de ce satsang exceptionnel, en passe  d’être « intronisé » maître zen et ma rencontre avec Bernard fut un véritable tsunami intérieur avec des répercussions extérieures. C’est pourquoi je l’appelais dans les jours qui suivent avec humour et profond Amour : Bernard tsunami de Bourgogne. 
Du jour au lendemain il fût évident pour moi intérieurement qu’une énorme page venait de se tourner. Ce déclic puissant de la Rencontre fit que je quittais définitivement tous mes engagements au sein de la structure du zen, ce qui, vu ma place, ne fut pas sans créer de puissants remous, au niveau local dans le dojo que je dirigeais depuis plus de 20 ans et au niveau national et Européen où je faisais partie des instances dirigeantes. 
Bernard, dans son immense Amour, sentit mon désarroi concernant les remous créés par mon départ et me proposa, chose exceptionnelle, un satsang avec quelques personnes de mon dojo que j’estimais perturbées et concernées par ce départ. Sur les 30 personnes inscrites au dojo de ma petite ville j’en choisis 11 et c’est accompagné de ce groupe que je me rendis chez Bernard le 25 octobre 2008. A ce groupe se joignirent quelques chercheurs proches de Bernard depuis des années et nous passâmes la journée dans un échange de questions réponses. 
Ce témoignage exceptionnel de Bernard peut être un déclic pour certains  chercheurs, c’est la raison de cet enregistrement.
Alain Jacquemart

Bernard : Je ne fais pas ce genre de réunion fréquemment ! Ce ne sera sûrement qu’une fois ; c’est pour Alain...



Un grand merci à Bernard, à sa famille, à Alain et à tous ceux qui ont rendu cet enregistrement disponible.

Voici, en complément, le fichier pdf de cette rencontre :

Le texte qui suit est une retranscription de l'enregistrement sonore effectuée lors de cet entretien avec Bernard en octobre 2008. Nous avons simplement enlevé et retouché quelques passages afin de rendre le texte moins volumineux et plus agréable à lire, mais en nous efforçant de ne jamais trahir le témoignage de Bernard. La bande son pourra suffire à certains, mais d'autres auront peut-être envie ou besoin d'un support papier pour s'arrêter sur une réponse, pour prendre le temps de "méditer une parole" comme on dit. C'est la raison d'être de cette retranscription.
Nous ne pouvons cependant vous livrer ce texte sans vous mettre en garde sur un point qui paraît si important à nos yeux et que Bernard ne cesse de répéter: Bernard n'est pas un maître, il n'enseigne pas et ne veut convaincre personne. Ne recevant d'habitude qu'une seule personne à la fois il nous livre là exceptionnellement son témoignage par des réponses faites à un moment donné et à un groupe de personnes donné. Chaque réponse dépend donc de celui qui pose la question, de ce qu'il a besoin d'entendre et de ce qu'il peut entendre à ce moment donné. Voilà ce qu'il nous semblait important de rappeler avant que vous lisiez cet entretien avec Bernard.
De tout coeur, bonne lecture.

Fichier : Bernard.pdf

(© Éveil Impersonnel : 
si vous souhaitez publier ou partager ces informations,  merci de bien vouloir en indiquer la source)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Un lien à (re-)visiter sur Éveil Impersonnel, pour mieux faire connaissance avec Bernard.

Bernard est aussi l'auteur d'un cd + livret : La recherche du bonheur - un après-midi avec Bernard

ainsi que de deux ouvrages : 

Être simplement et Tout est parce que vous êtes :  



9 commentaires:

Jérôme a dit…

"Tout est parce que vous êtes"; tout est dit dans ce titre!c'est un peu comme le doigt qui se retourne à
180° dans la vision sans tête...c'est le saut dans le vide immédiat!:-)

Luce a dit…

Quelle générosité de partager cet entretien !

Merci Merci Merci

Anonyme a dit…

Quelle simplicité !

M.B. a dit…

Merc, Patrice. Merci, à Alain. Avec tout mon coeur. Sans autre commentaire.

Mouloud

vincent a dit…

que dire...Merci Patrice de nous avoir servi ce plat et à Bernard pour son témoignage.
Faire de l'Amour, le chemin, cet amour du Bonheur que nous pressentons et fusionner en cette base que nous sommes et qui préexiste à la conscience qu'on a de soi............c'est direct, simple et ça consumme tout.
Merci Bernard d'allumer en permanence la "flamme du coeur".

anna a dit…

Joyeuse Saint-Bernard euuuhhh... Saint-Valentin, à tous ! le plus beau cadeau du Monde pour ce WE du 14 février 2010 ! Reste plus qu'à mourir ... à Soi !

jeudelavie a dit…

Bonjour !

Un grand merci pour ce précieux partage. J'ai lu les livres de Bernard et écouté son CD. Je trouve que dans cette transcription (merci Alain)la façon qu'a Bernard de s'exprimer est encore plus fine et précise. On sent que l'ancrage dans ce qu'il est a pris de l'ampleur (à défaut d'un autre mot). J'aurai aimé enregistrer sur mon ordi les extraits "audio" mais je ne sais comment faire ! Est-ce possible ? Si oui : comment ?
Merci encore
Cordialement

Anonyme a dit…

merci pour ce cite . c'est un vraie plaisir que de le parcourir.
je ne connaissai pas bernard harmand . .passionant..
peut-on enregistrer les extraits pour metre sur mp3?

merci

Patrice a dit…

C'est possible avec Safari : Fenêtres -> Activités -> Rechercher le fichier eb mp3 -> Appuyer sur alt+entrée. Ça téléchargera directement le fichier sur votre bureau.

Vous pouvez également copier l'url puis la coller dans la barre d'adresse de Safari. Ensuite, appuyer sur alt+entrée...

Il paraîtrait que cette astuce fonctionne aussi avec Firefox. L'équivalent du moniteur d'activité fait partie du plugin "firebug".