jeudi 15 février 2018

• Je vais là où je suis depuis toujours


Lorsqu'on demandait à Ramana Maharshi : « Où irez vous après votre mort ? »
il répondait simplement :

"Je vais là où je suis depuis toujours".


mercredi 7 février 2018

• La méditation la plus puissante jamais expérimentée !

J'ai hésité, mais j'ai osé !



Et une info complémentaire (veuillez cliquer sur l'image pour en savoir plus) :


https://www.amazon.fr/Rien-%C3%A0-foutre-Lultime-spirituelle/dp/284933183X

Voir aussi ce lien sur Éveil Impersonnel

jeudi 1 février 2018

• T.I.P.I non-duel !


Vu sur la page Facebook Vivre en Présence : 

Réponse à une personne qui affirme ce qui suit :
« – Je me prends constamment pour un personnage séparé.»
« – Pouvez-vous entrer pleinement dans le ressenti associé à l'étiquette "personnage séparé" ?
Ça fait quoi, de se sentir un personnage séparé ? Regardez en vous-même, voyez les intensités sensitives qui vous traversent au moment où cette croyance est la plus forte. Qu'y a-t-il ? Des tensions, des malaises, des douleurs, des peurs ? Vous allez tenter de décrire ça le plus précisément possible. Puis, enlevez l'étiquette "personnage séparé" et restez uniquement avec le ressenti. Que se passe-t-il alors ?
Inutile de préciser que cette pratique est à renouveler à chaque fois que monte cette croyance en une séparation, même dans la rue, dans une file d'attente, au bistrot, ou n'importe où ailleurs.
"Je me sens séparé" : Ah, bien, et alors ? Ça me fait quoi ? Observez, observez... »

(Indépendamment de ce texte, pour en savoir plus sur l'approche T.I.P.I)

mardi 30 janvier 2018

• Il a un rêve et ce rêve, c'est moi - C. G. Jung


Dans ce rêve d'autrefois, je me trouvais en excursion sur une petite route; je traversais un site vallonné, le soleil brillait et j'avais sous les yeux, tout autour de moi, un vaste panorama. Puis j'arrivai près d'une petite chapelle, au bord de la route. La porte était entrebâillée et j'entrai. À mon grand étonnement, il n'y avait ni statue de la Vierge, ni crucifix sur l'autel, mais simplement un arrangement floral magnifique. Devant l'autel, sur le sol, je vis, tourné vers moi, un yogi dans la position du lotus, profondément recueilli. En le regardant de plus près, je vis qu'il avait mon visage ; j'en fus stupéfait et effrayé et je me réveillai en pensant : "Ah ! Par exemple ! Voilà celui qui me médite. Il a un rêve et ce rêve, c'est moi." Je savais que quand il se réveillerait, je n'existerais plus. 

dimanche 28 janvier 2018

• Chitragupta - Nisargadatta Maharaj


C'est la conscience qui a pris conscience du corps.
En raison de l'identification avec le corps, elle s'est oubliée.

lundi 15 janvier 2018

• Fusionnant la finitude dans l'infini - Voltaire


La méditation est la dissolution de la pensée dans la conscience éternelle ou pure conscience sans objectivation, sachant sans y penser, fusionnant la finitude dans l'infini.

jeudi 4 janvier 2018

• Ce qui est parfait n'aspire à aucun but - Nassrine Reza


Tu as des désirs, mais...
Chaque désir, aussi noble soit-il, découle d’un non-accueil face à ce qui est maintenant.

Tu aspires à la liberté, mais… 
Vouloir être libre, c’est maintenir l’illusion de l’emprisonnement.

Tu souhaites intégrer de nouvelles choses, mais… 
L’envie d’intégrer quelque chose, c’est renforcer l’idée d’un manque.

Tu veux garder espoir, mais… 
L’espoir te fait croire que ce qui t’est offert maintenant est un défaut de fabrication.
Tu as l’intention d’aider l’autre, mais… 
Avoir l’intention d’aider l’autre, c’est le maintenir dans la croyance qu’il ne se suffit pas à lui-même.

Tu aimerais incarner l’amour, la sagesse, la compassion, mais…
Avoir la volonté d’incarner quelque chose, c’est créer de nouveaux concepts.

Alors, pour cette nouvelle année, qui n’existe pas, je ne te souhaite rien du tout.
Pourquoi ?
PARCE QUE TA VÉRITABLE NATURE ENGLOBE DÉJÀ TOUT.
PARCE QUE TU ES DÉJÀ PARFAIT MAINTENANT.
ET CE QUI EST PARFAIT, N’ASPIRE À AUCUN BUT.
Pensées lumineuses, 

jeudi 28 décembre 2017

• Avez-vous le coeur comme un verre d'eau ou comme un océan ? - Pape Shénouda III


Jean-Yves Leloup posa la question suivante au Pape Shénouda III, patriarche d'Alexandrie et successeur de Saint Marc : " Comment connaître aujourd'hui  la du coeur ? "

« Si nous sommes troublés par des événements ou des agressions extérieurs, c'est de notre propre responsabilité. Jean Chrysostome disait qu'on ne peut pas blesser quelqu'un si celui-ci ne veut pas être blessé.

Si une personne vous met en colère, ce n'est pas elle la responsable, c'est qu'il y a de la colère en vous. S'il n'y avait pas de colère en vous, qu'est-ce qui lui aurait répondu ?
Mettez du feu dans l'eau, le feu ne brûle pas l'eau, le feu n'est pas nourri par l'eau. Mettez du feu dans du coton, le feu est nourri, il s'enflamme. La colère qui est en vous nourrit la flamme, la paix qui est en vous l'éteint.
Cessez de dire: « Cette personne m'énerve » ; dites plutôt je m'énerve avec elle.
Elle ne peut réveiller que ce qui est déjà en vous. C'est pour cela que le sage n'accuse jamais personne, il s'accuse lui-même.
Mettez des cendres dans un verre, celui-ci sera pollué. Mettez ces mêmes cendres dans un océan, elles seront vite oubliées.

Avez-vous le coeur comme un verre d'eau ou comme un océan ? ».


lundi 25 décembre 2017

• Ouvrez-vous à la grâce - Patrick Vigneau


Votre cadeau de Noël de la part d'Éveil Impersonnel :



Un très grand merci à Mathieu pour cette belle inspiration et réalisation.
Nous attendons les autres publications avec impatience.

Voir aussi les autres post de Patrick Vigneau déjà publiés :

- La joie d'être soi
- Retourner au centre de soi-même
- Récit d'une initiation
- Atma Yoga
- Pathana yoga

dimanche 24 décembre 2017