mardi 30 janvier 2018

• Il a un rêve et ce rêve, c'est moi - C. G. Jung


Dans ce rêve d'autrefois, je me trouvais en excursion sur une petite route; je traversais un site vallonné, le soleil brillait et j'avais sous les yeux, tout autour de moi, un vaste panorama. Puis j'arrivai près d'une petite chapelle, au bord de la route. La porte était entrebâillée et j'entrai. À mon grand étonnement, il n'y avait ni statue de la Vierge, ni crucifix sur l'autel, mais simplement un arrangement floral magnifique. Devant l'autel, sur le sol, je vis, tourné vers moi, un yogi dans la position du lotus, profondément recueilli. En le regardant de plus près, je vis qu'il avait mon visage ; j'en fus stupéfait et effrayé et je me réveillai en pensant : "Ah ! Par exemple ! Voilà celui qui me médite. Il a un rêve et ce rêve, c'est moi." Je savais que quand il se réveillerait, je n'existerais plus. 

dimanche 28 janvier 2018

• Chitragupta - Nisargadatta Maharaj


C'est la conscience qui a pris conscience du corps.
En raison de l'identification avec le corps, elle s'est oubliée.

lundi 15 janvier 2018

• Fusionnant la finitude dans l'infini - Voltaire


La méditation est la dissolution de la pensée dans la conscience éternelle ou pure conscience sans objectivation, sachant sans y penser, fusionnant la finitude dans l'infini.

jeudi 4 janvier 2018

• Ce qui est parfait n'aspire à aucun but - Nassrine Reza


Tu as des désirs, mais...
Chaque désir, aussi noble soit-il, découle d’un non-accueil face à ce qui est maintenant.

Tu aspires à la liberté, mais… 
Vouloir être libre, c’est maintenir l’illusion de l’emprisonnement.

Tu souhaites intégrer de nouvelles choses, mais… 
L’envie d’intégrer quelque chose, c’est renforcer l’idée d’un manque.

Tu veux garder espoir, mais… 
L’espoir te fait croire que ce qui t’est offert maintenant est un défaut de fabrication.
Tu as l’intention d’aider l’autre, mais… 
Avoir l’intention d’aider l’autre, c’est le maintenir dans la croyance qu’il ne se suffit pas à lui-même.

Tu aimerais incarner l’amour, la sagesse, la compassion, mais…
Avoir la volonté d’incarner quelque chose, c’est créer de nouveaux concepts.

Alors, pour cette nouvelle année, qui n’existe pas, je ne te souhaite rien du tout.
Pourquoi ?
PARCE QUE TA VÉRITABLE NATURE ENGLOBE DÉJÀ TOUT.
PARCE QUE TU ES DÉJÀ PARFAIT MAINTENANT.
ET CE QUI EST PARFAIT, N’ASPIRE À AUCUN BUT.
Pensées lumineuses,