dimanche 23 décembre 2007

• La Conscience non duelle - Lalla

La Conscience non duelle

Lalla

Je me suis épuisée à la recherche du Soi.

Qui aurait pu avoir accès à la connaissance

Silencieusement lovée au creux de mon être intime ?

Je m'y suis coulée,

Et là, j'ai découvert les coupes

Débordantes de nectar

Auxquelles peu d'êtres portent leurs lèvres.

≈≈≈≈≈≈

Celui qui ne voit plus de différence
Entre lui-même et l'absolu,
Celui qui ne sépare plus
Lumière intérieure et obscurcissement
Peut développer, dans l'égalité du coeur,
La Conscience non duelle.

≈≈≈≈≈≈

Certains ont renoncé aux attachements du coeur et à leurs biens.
D'autres sont partis vivre dans des ermitages.
Tout cela est vain aussi longtemps que l'esprit
n'a pas atteint sa propre demeure.
Sois présent à la respiration nuit et jour
Et reste simplement où tu es !

≈≈≈≈≈≈

Si cessent les vaines imaginations
Et les désirs qui forment la trame du temps,
Si tu réalises Shiva omniprésent, impalpable et pur,
Tu peux vivre dans le monde ou vivre en ermite
Habité par la vérité que tu as touchée.

≈≈≈≈≈≈

A jamais, nous arrivons.
A jamais, nous partons.
Pour toujours, nuit et jour,
Nous sommes dans un mouvement,
Qui toujours nous ramène
A notre lieu d'origine.
Il y a là un mystère,
Une vérité à saisir.

Lalla

Chants mystiques du tantrisme cachemirien
Editions du Seuil


Découvrez d'autres extraits ici.