lundi 26 juillet 2010

• En ballade sur la toile : de blog en blog


Vu sur le blog de José Le Roy :

 Un jeudi soir après une causerie sur le Dharma au Centre zen de New Haven, un étudiant a demandé à Seung Sahn Soen-sa :

« Il semble que dans le christianisme Dieu me soit extérieur, alors que dans le Zen, Dieu est en moi, et donc Dieu et moi, nous sommes un. Est-ce exact ? »

Soen-sa dit : « Où est l'intérieur ? Où est l'extérieur ?

- L'intérieur est ici dedans, l'extérieur est là dehors.

- Comment peux-tu séparer ? Où est la frontière ?

- Je suis à l'intérieur de ma peau, et le monde est à l'exté rieur. »

Soen-sa dit : « C'est la peau de ton corps. Où est la peau de ton esprit ?

- L'esprit n'a pas de peau.

- Alors, où est l'esprit?

- A l'intérieur de ma tête.

- Ah, ton esprit est très petit. » (L'auditoire éclate de rire.) « Tu dois garder l'esprit large. Alors, tu comprendras que Dieu, Bouddha et l'univers tout entier tiennent dans ta tête. » Alors, en levant sa montre, Soen-sa dit : « Cette montre, est-elle à l'intérieur de ton esprit ou à l'extérieur ?

- A l'extérieur.

- Si tu dis "A l'extérieur", je te frapperai. Si tu dis "À l'intérieur", je te frapperai aussi.

- Peu importe. Je persiste à dire qu'elle est à l'extérieur !

- Si elle est à l'extérieur, comment sais-tu que c'est une montre ? Est-ce que ton esprit vole à travers tes yeux, touche la montre et revient à l'intérieur ?

- Je vois la montre. Je suis à l'intérieur, et la montre est à l'extérieur. »

 Il y eut un moment de silence. Soen-sa dit : « Ne crée pas intérieur ou extérieur... D'accord?» L'étudiant, toujours l'air dubitatif, se prosterna."

≈≈≈≈≈≈≈
 
Vu sur le Blog "Perles de Bonheur" :

La réalisation de soi n'est pas le résultat de pratiques spirituelles. C'est la dissolution de la notion même du chercheur, de la notion de cause et d'effet.
Il peut y avoir de nombreuses pratiques spirituelles, mais il n'existe jamais de chercheur spirituel !
Qu'est-ce qui peut être fait pour atteindre sa vraie nature ? Cette notion "d'atteindre" est en elle-même le problème. Comprenez qu'il n'y a pas de "vous" séparé qui puisse atteindre quoi que ce soit. Il n'y a rien à réaliser, pas "d'autre" à réaliser, vous, vous-même, êtes Parabrahman.
Nisargadatta Maharaj
Lire la totalité de l'extrait proposé par Laya. 

≈≈≈≈≈≈≈
 
Vu sur le blog "Propos sur la non-dualité" :

...La voie de la non-dualité est directe et non progressive (...) Il y a compréhension ou pas, il y a adoration ou pas ; mais il n'existe aucune étape pour nous faire passer de l'ignorance à la compréhension, de la fermeture à l'ouverture. C'est un non-évènement absolument intemporel qui nous ramène sur le champs à la maison d'où nous n'étions en réalité jamais sorti...

Voir aussi la réponse du 13 décembre 2009 (mais en fait, voir tout le blog de Monko, déjà cité !)

Et pour conclure, un conseil, afin de ne pas se perdre dans les mots, comme le suggérait notre ami Vincent, "regarder la l'Une, non le doigt qui la pointe" !