vendredi 25 avril 2008

• Ce n'est pas une expérience car il n'y a pas d'expérimentateur

sources

Ce n'est pas une expérience car il n'y a pas d'expérimentateur


Que doit-on penser de ces personnes qui ont eu une expérience d'éveil puis l'on perdu ? Est-il possible de "perdre" l'éveil ?

La seule chose que je puisse répondre est la suivante : tout éveil doit se convertir en réalisation de Soi.

Et la réalisation de Soi équivaut au Silence. Ce n'est pas une expérience car il n'y a pas d'expérimentateur. Ce qui seul prévaut alors est la Paix.

En ce 'lieu' que j'appellerais Liberté, il n'y a personne. Même le guru a disparu. Ce qui reste est le Soi non-manifesté, seul véritable guru, et il n'est pas différent de vous-même.

Normalement, une personne qui perçoit sa véritable nature doit se laisser absorber par elle et n'en plus ressortir. Ce qui se passe en pratique, c'est que les prédispositions (que les indiens appellent 'vasanas') sont très puissantes et ressurgissent. Dans ce cas un travail complémentaire doit être accompli jusqu'à ce que l'expérience se stabilise. Ramana Maharshi lui-même a souvent fait observer que jñaña peut mettre du temps avant de se stabiliser.

La raison la plus apparente aux mésaventures que vous mentionnez provient du fait qu'éveil veut tout simplement dire découverte que la vie de l'état de veille est un rêve, qui inclut en fait le 'je'. Lorsque ce même 'je' se croit à l'extérieur du rêve (alors qu'il en fait partie) il travestit en quelque sorte l'expérience pour la récupérer à son profit. Il se pose alors comme l'observateur de cet éveil, usurpant en quelque sorte le rôle du Témoin, qui lui, ne fait pas partie du rêve et dont la simple présence ne constitue pas à proprement parler une observation.

Ainsi, ce qui arrive dans les cas que vous citez, c'est que l'ego tente de s'emparer de cette expérience et de dire, 'je' suis éveillé, 'je' suis réalisé, ce qui est un non-sens total. C'est en fait l'erreur de croire que 'je' connais l'éveil qui empêche la stabilisation de cet expérience que l'ego va ensuite se mettre à rechercher, sans se rendre compte que c'est la fausse appréhension qu'il vient de générer qui a occasionné cette 'perte' apparente.

Ce qui est connu n'est donc pas l'éveil mais un aperçu de l'état naturel véritable, car l'éveil anéantit justement l'illusion d'un 'je' faisant l'expérience de quoi que ce soit. Il ne peut donc être question de 'perdre' l'éveil car éveil veut dire justement que 'je' ne suis pas là autrement que comme pure illusion.

Seule une puissante investigation au sujet de 'Qui' connaît ou ne connaît pas l'éveil permettra au 'je' en question de réaliser qu'il n'est pas différent de Cela et qu'il n'y a donc pas d'éveil à rechercher. Au moment même où il le réalise, le sens de la séparation disparaît. Et lorsqu'il disparaît, meurent avec lui les concepts qu'il générait, y compris ceux d'éveil ou de réalisation.

L'illusion très tenace est de croire qu'il y a quelque chose à voir ou à expérimenter ! Or tout ce que vous pouvez voir et expérimenter est tout sauf l'éveil ! L'éveil est au contraire une non-expérience à la lumière de laquelle l'ego apparaît comme foncièrement non existant. Lorsque ceci est compris l'éveil se mue en réalisation de soi.

Ainsi, lorsque le but est atteint, il n'y a personne pour le revendiquer. Le véritable 'Je' demeure silencieux.

Seule demeure la Paix.

----------------------------

« Béni soit celui qui s'affermit dans cette paix ; un tel homme a réalisé sa propre nature » "Ashtavakra Gitâ", Milano, Arché, 1980, p. 44

L'auteur de ce texte souhaite rester anonyme

3 commentaires:

KT The Fool a dit…

Ce petit texte est fondamental. C'est un point qui n'est pas assez evoque par les "maitres" d'aujourd'hui. En effet, toute experience d'eveil peut toujours etre recuperee par l'ego, ce qui en soit annule de facto l'eveil. Et rend souvent l'ego encore plus egomane...
Merci a l'auteur.
KT

KT The Fool a dit…

"Celui qui a eu l'Experience "je suis le Soi et tout le reste est faux" s'est reveille de l'un de ses reves. Puis dans ce dernier reve il a encore reflechi plus profondement pour parvenir a la conclusion qu'affirmer "je suis le Soi" etait egalement faux. Le monde entier et tous les mots qui le composent sont illusion ! La verite revelee, il est sereinement installe dans la beatitude. Il a totalement accompli "je suis le Soi", ce qui veut dire qu'il est completement reveille. Non seulement le mirage s'est evanoui mais egalement le sentiment de l'experience, le sentiment du "j'ai experimente". S'il dit avoir experimente le Soi, cela induit qu'il se croit different du Soi. Le veritable critere, c'est quand le Soi n'a pas le sens de lui-meme. Si la mangue dit "je trouve que je suis sucree", elle n'est pas la mangue, de meme si vous dites "j'ai experimente", cela veut dire que le "je", l'ego, est toujours la. L'idee que "j'ai eu une experience" est un leurre, de meme le "je" de l'affirmation "je suis le Soi" ou "j'ai la connaissance" porte toujours la marque subtile de l'ego. Ce "je" doit disparaitre et alors naturellement le Soi qui est anterieur a tout revient au premier plan. Quand vous enlevez l'epine du "je" vous transcendez l'illusion et devenez le Soi omnipenetrant. L'ego du "je suis le Soi" apparait alors mais il finira par ce resorber car il n'y a rien d'autre que l'Un. Transcender le rien c'est etre dans la realite sans concept (Parabrahman)."
SIDDHARAMESHWAR MAHARAJ

Patrice, je profite aussi de l'occasion pour vous exprimer ma gratitude pour vos livres sur le Reiki qui ont profondement inspirer ma pratique.
KT

Will a dit…

J'aime beaucoup votre blog qui ne fait pas de la vérité un pays où l'on va par un chemin unique...
Merci pour la source d'informations que votre blog nous offre.
Merci à vous