mercredi 6 janvier 2010

• C'est l'un en vie sans personne - Tony Parsons




Ce qui est recherché reste caché du chercheur en étant d'ores et déjà tout.

C'est si simple et évident que s'en saisir l'occulte aussitôt. Jamais trouvé, jamais connu, être dans l'absence au-delà de toute mesure.

Chercher à être c'est croire qu'il est perdu. Quelque chose a-t-il été perdu, ou est-ce simplement que la recherche nous en éloigne ?  L'être aimé ne danse-t'i pas juste au-delà de notre point d'attention ?

L'intention même de chercher un trésor mythique dans la vie obscurcit inévitablement la réalité que la vie est déjà le trésor.

En cherchant le mythe qu'il rêve de pouvoir atteindre, le chercheur évite efficacement ce qu'il redoute le plus... son absence.

La Libération est comme un fusible qui fond tout à coup, et toutes les petites lumières sortent et il n'y a que plus que lumière.

Ce n'est pas un message à propos de vous ou moi ou de toute personne obtenant quoique ce soit. Il s'agit de la réalisation qu'il n'y a rien à obtenir... que ce qui a été cherché n'a jamais été perdu.


Il s'agit vraiment d'une description - un partage d'une description de quelque chose qui est au-delà de la réalisation, quelque chose qui ne peut être perdu et ne peut pas être saisi ou gagné.  

Au moment ou il y a séparation, il y a un sentiment de perte, il y a le sentiment de quelque chose qui n'est pas tout. Et donc le chercheur tente de combler ce vide, de le remplir avec quelque chose - quoique ce soit. Et certains se tournent vers ce qu'on appelle "l'illumination", parce qu'on considère que l'illumination peut-être la chose qui remplira ce sentiment de perte, que ce pourrait être la réponse à quelque secret que nous n'avons pas encore trouvé.

Et il nous semble, lorsque nous lisons à propos de l'illumination, comme si quelqu'un d'autre avait trouvé le secret.

Mais personne n'a trouvé le secret. Il n'y a rien de tel qu'une personne éclairée.
Il s'agit d'un malentendu complet. Mais la difficulté d'être un chercheur de vérité, l'énergie de la recherche nous pousse à être attirés par l'idée que quelqu'un d'autre a trouvé quelque chose que nous pouvons trouver, parce que nous avons grandi avec l'idée que l'effort porte ses fruits. Donc, si l'effort porte ses fruits, et que nous avons entendu parler de quelque chose qu'on appelle l'éveil ou la libération, nous pouvons faire l'effort et alors devenir libérés ou éclairés... comme ce type sur la route dont nous avons entendu parler, ou cette femme qui donne des satsangs. Ils ont obtenu quelque chose que je veux. Si j'y vais, je vais apprendre comment l'obtenir.

Dans le rêve, il y a encore l'idée que l'illumination ou libération est quelque chose qui est réalisable. Et donc il y a des enseignements qui renforcent l'idée que vous êtes une personne qui a le choix, ainsi vous maintenant, en tant qu'un individu, pouvez choisir de vous auto questionner ou de méditer, ou tout autre chose, et finalement vous pourriez devenir éveillé.

Vous pouvez aller partout dans le monde et trouver des enseignements offrant quelque chose à obtenir. Il est rare, toutefois, de trouver une communication sans compromis qui n'offre rien du tout à celui qui cherche.

Cette vitalité est rien étant tout. C'est juste la vie qui passe. Ça n'arrive pas a quelqu'un. Il y a toute une série d'expériences qui se passent ici et elles se passent dans le vide... elles se passent en chute libre. Elles sont juste ce qui arrive.
Tout ce qui arrive constitue la vie. Tout ce qui arrive, c'est Etre. Il n'y a personne qui l'ai ou ne l'ai pas. Il n'y a personne qui ai la vie et quelqu'un d'autre qui n'aurait pas la vie. Il y a juste la vie étant la vie.

Ce message est si simple qu'il confond totalement l'esprit. Ce message est trop simple. Déjà votre esprit est en train de dire : "Oui, mais poursuivons... qu'en est-il des niveaux de l'illumination et que dire de mes blocages émotionnels, et de mes chakras, ne sont-ils pas tous ouverts. ? Et mon silence - je ne suis pas vraiment calme, et que dire de mon ego ? Quelqu'un m'a dit que j'ai encore un ego... il est un peu réduit, mais il est toujours là."

Mais tout cela, toutes ces idées sont des leçons apprises sur ce qu'il devrait être.
L'ego est ce qui arrive. L'ego c'est juste être l'ego. Penser, c'est juste être en train de penser. Il n'y a qu'Etre. Il y a juste Etre.  Il n'y a rien d'autre.
Il n'y a personne qui exécute cela. Il n'y a pas de destin, il n'y a pas de Dieu, il n'y a pas de plan, il n'y a pas de script, il n'y a nulle part où aller parce qu'il n'y a qu'être de facon intemporelle. Être c'est Etre tout. Et c'est etre vivant et sexy et charnu et juteux, et ce immédiatement, ce n'est pas une notion à propos de 'il n'y a personne ici'.
Ce n'est pas une notion à propos de 'il n'y a nulle part où aller'.
C'est la vivacité qui est dans ce corps en ce moment. C'est l'être pur, la vivacité pure.
C'est Cela. Fin de l'histoire.

Vraiment, c'est tout simplement Cela. Donc Il n'y a personne, il n'y a pas de choix. 

Il n'y a pas de choix à tout niveau. L'unité n'a pas choisi de devenir deux. 
Il y a juste l'un. Tout y est, c'est l'un en vie sans personne. 
Fait-on quelque respiration ? Contrôle-t-on la circulation sanguine ?
Est ce que quiconque fait réellement quelque chose ?
Non, il n'y a que l''apparence du faire. La vie apparente en chute libre.

Il n'y a pas de réponse à la vie parce que la vie est sa propre réponse. Ça se passe déjà. C'est cela. Vous ne l'avez jamais perdu. C'est la chose étonnante au sujet de libération. Lorsque la libération apparente se produit les gens disent : "C'est incroyable parce que la chose que je cherchais ne m'a jamais quitté. C'est la seule chose qui ne viendra jamais et ne me quittera jamais - la seule constante qui ne peut pas être connue ou accaparée." Et cette seule constante c'est Etre.




4 commentaires:

vincent a dit…

super! Merci Patrice de cette vidéo, grand moment de rire et de détente.
Le secret dévoilé, tout entier là, car il n'y a pas de secret. Être là suffit.....Rien à dire, mais Tony le dit si bien; Tony? Mais qui est là? ;o)

J.marc a dit…

"Plus le mental arrive à cela et plus il est déçu..."

Cette compréhension là a été un tournant dans ma recherche. Précisement là et avec un peu d'honnêteté, on voit bien ce qu'en réalité au juste on souhaite secrètement et dans quelle direction on s'engage à nouveau et encore une fois...ou bien on ne souhaite naturellement plus aucune direction.

Thibault a dit…

J'ai adoré la vidéo . Merci !

Diananda a dit…

J'ai adoré aussi. Dans mon cas il y a encore quelqu'un (moi) à qui ces mots font du bien. Et c'est très bien comme ça, c'est la game!