jeudi 15 octobre 2009

• Alors surgit l'intelligence véritable - Eckhart Tolle

10 commentaires:

vincent a dit…

Merci m. Tollé, nous voilà à l'essence de l'essentiel, je me permet de prendre la rose et de la sentir ce n'est pas "interressant" c'est vivant, ça se vit........

Léon a dit…

Le problème quand on veut vivre sans mental ou sans pensées comme le suggère Tolle,c'est que ce même mental ou ces même pensées deviennent des ennemis...or qui dit ennemis dit encore plus de séparation,de divisions;ne serait il pas plus judicieux de faire de ce mental un allié,un ami?j'ai remarqué que quand je voulais chasser le mental critique ,qui juge,il ne faisait que se renforcer davantage!n'est il pas plus judicieux d'avoir un regard bienveillant pour ce mental,le voir avec tendresse sans chercher à y changer quoi que ce soit?...il y a deux pièges majeurs avec le mental,soit s'y soumettre totalement(voir notre civilisation),soit en faire un ennemi(la spiritualité);je pense que la solution n'est ni dans l'un ou l'autre...Léon

vincent a dit…

PS
Merci Patrice d'avoir déniché cette vidéo. La musique, les paysages, le texte disent tout!
Il n'y a qu'un mot, c'est beau, c'est gratuit, c'est simple et direct....c'est nous!
encore merci

vincent a dit…

Cher Léon
prend la peine de vraiment lire ou écouter ce que dit Tollé. Il n'est nullement ici question de se débarrasser du mental! Pas d'ennemi en vu ici! D'ailleurs qui veut se débarrasser du mental? Ce "Regard" n'est-il pas là, avant le mental? où est l'ennemi?

Léon a dit…

Vincent,
certes pour Tolle,le mental n'est pas un ennemi;ce n'est pas pour autant un ami...

vincent a dit…

je ne sais pas, mais le mental est un gentil serviteur, bien sympa, c'est un bon ami qui a une petite place, toute petite place...."vu" toujours par ce que nous sommes!
Tolle montre avec des mots à lui simplement de "voir" le mental à sa juste place, un serviteur. Ne pas confondre le cocher avec les chevaux!
La Vie, ce qui est, est cet arrière plan d'où tout le reste émerge.
Comme disait Bouddha la forme est vide, le vide est forme,"
- La voie du juste milieu. Ne pas faire de l'absolu une forme, une chose et ne pas faire de la forme "l'unique réalité (qui ne serait qu'une illusion sans cet absolu). le "Regard" est par delà il embrasse les deux, ne rejette rien intègre et unifie ce qui paraît duel.
bonne journée Léon

Brigitte a dit…

merci Patrice
un joli moment, tout tranquille...

pat69 a dit…

si je peux me permettre d'ajouter mon petit blabla...
Le mental, c'est les pensées. Au début de la recherche "intérieur", on voit généralement les pensées comme un problème. ET puis, en cultivant le non-agir, ou plutot le non mouvement, et en recherchant d'où émergent les pensées, où elles demeurent et où elles s'en vont, on se familiarise avec et espace entre les pensées, et on se détache naturellement des pensées. Pour finir, un fois ancré dans cet espace omniprésent, non seulement les pensées ne sont plus des ennemis mais bien plutot le contraire, puisqu'en se libérant, le mental se libère dans l'espace et cela nourrit et fait croître l'éclat de cette conscience naturelle, comme de la paille qui renforce la flamme du feu. Il n'y a donc pas à attribuer de place au mental par rapport au reste, juste à être conscience, espace, et auto-Connaissance. Mais n'en déplaise à certains, ça demande pour la plupart de gens une familiarisation, une 'pratique' du non mouvement et de l'attention.

Patrice a dit…

Un moment tranquille, oui... et concernant la musique, si vous l'avez reconnu, il s'agit du théme du film "Braveheart" : For the love of a princess...

jean-philippe a dit…

si je peus me permettre aussi un avis ... en ce qui me concerne je trouve que le mental ( pas le miens bien sur mais celui de l'absolu ) c'est de l'eau-pure .. l'ocean est sa forme .. et les vagues sont les pensées qui en emergent et disparaissent .. tout cela pour dire qu'il n'ya réelement rien d'autre que ce pur-mental que d'autre apellent le coeur ... mais c'est la meme chose ..

que la forme du mental ( l'ocean de conscience-pure ) soi calme ou non , que des pensées ( des vagues ) en emerges et disparaissent ... ou non .. cela n'est qu'apparance .. c'est toujours tel que c'est .. à voir .. à écouter , à gouter , à sentir , à toucher , à reflechir et à méditer ...