mardi 29 septembre 2009

• Eckhart Tolle & Andrew Cohen - interview audio

Interview d'Eckhart Tolle, menée par Andrew Cohen :

Frémissement à la surface de l'être
Un court extrait :


3 commentaires:

Hekhalot Rhua a dit…

Oui mais est-ce que le passage de l'absence à la présence s'apprend ou s'enseigne? Ça lui est tombé dessus alors qu'il pensait au suicide. Sans même qu'il recherche l'être. Puis maintenant, il enseigne et parle de la présence. Je crois que c'est utile. Il témoigne d'une autre façon d'être au monde. Mais nous tous qui sommes tournés vers ces enseignants, qui consommons leurs paroles, est-ce qu'on fait fausse route? N'est-il pas temps de se tourner vers soi, de se trouver et de parler de notre centre? C'est intéressant de les entendre, mais sommes-nous en train de reporter quelque chose.

vincent a dit…

très juste Hekhalot. Sur ce que tu dis je te rejoins.
tu dis "n'est-il pas temps de se tourner vers soi". En ce sens c'est le message sans cesse répété de Krishnamurti "abandonner toute autorité quelque soit celle-ci" car en fait elle constitue une référence alors qu'il s'agit "de se tourner uniquement en la totalité de notre être" comme il le disait si bien!
ce qui n'empêche pas ces témoignages d'avoir lieu, d'être intéressant certes, mais la réponse c'est nous, uniquement nous sans autre référentiel que "ce que nous sommes"! Lâcher même ces béquilles qui en fait ne conforte que nos concepts, mais nullement ce que nous sommes qui n'a besoin de rien d'autre. Le courage d'être seul à seul avec nous mêmes!!

brigitte a dit…

je tente une réponse duelle je ne suis pas en raisonnance avec vos paroles pourquoi ? Parce que pour qui a connu ne serait ce qu'un instant un aperçu de cette présence, où Conscience, reconnait dans ce qui est dit mais SURTOUT dans la manière dont c'est transmit l'énergie de cela.
Sur un autre post quelqu'un a dit c'est comme une déprogramation, il ne faut pas sous estimer le processus qui est à l'œuvre lorsque l'on écoute un être éveillé.Que ce soit Adyashanti, Eckart Toole, Mooji, ou d'autres quelque chose se transmet au delà des mots, si je dis énergie ,conscience, ce ne seront que des étiquettes, mais c'est réel, ne le sentez vous pas ? votre soi reconnais d'où viennent ces paroles, ne sentez vous pas cette grâce particulière qui émane de ces êtres ? cela suffit parfois à nous donner le la. Si krisnamurti engageait à chercher seul en soi sans maître il a tout de même fait partie de ceux qui ont transmis avec une ferveur hors du commun. Le maître applani les obstacles il a fait le chemin avant nous, l'humilité dans laquelle nous recevons son soutien participe à nous desidentifier à l'ego. Et comme le dit dans cette itv E Tolle l'enseignant est là juste pour faire "gagner" du temps , car la planète peine à porter la lurdeur des êtres non éveillés.C'est formidable cet échange de deux enseignants on sent une complicité, une simplicité, qui peut nous inspirer grandement. A chacun de tracer son chemin à partir de ce qu'il est, il y a tant à faire, pour ma part je prends ces enseignements comme des perles qui ne m'empêchent aucunement de trouver l'accès au soi "seule" .je ne dirai pas par moi même car le moi ne peut le trouver, car il émerge seul quand nous lâchons ce moi qui doit trouver seul ou avec un maitre justement ! hi !hi !