vendredi 26 juin 2009

• L'unité est notre état naturel - Burt Harding

Il n'existe pas une chose tel que "je" suis conscient. Il n'existe que la Conscience...

Le vide est un mot merveilleux parce que ça te laisse sans concepts... Et c'est ça la beauté. Alors, quand tu reconnais le vide, que tu es totalement vide... là maintenant, si tu regarde qui est en train de regarder, tu vois que c'est le vide qui voit à travers toi. On l'appelle la Conscience, mais je préfère l'appeler le vide.



Merci à Shandora de partager avec nous toutes ces vidéos mis en ligne sur son blog.

28 commentaires:

Présence a dit…

" l'esprit ne change jamais , l'esprit est l'observateur , l'esprit est parfais , l'esprit est sans cause "

encore une belle decouverte merci shandora et patrice pour cette video .. je ne connaissai pas du tout "Burt Harding" .. c'est d'une merveilleuse simplicité ...

shandora a dit…

merci Patrice de l'avoir mis aussi sur ton blog....c'est tellement bien ce partage...merci, merci, merci!!!

gandha-catherine a dit…

merci patrice et merci shandora :
ce partage est précieux ...

Paul a dit…

Petite question.
Je vis dans une ville très difficile au niveau émotionnelle, assez agressive et superficielle dans les relations entre les gens et je suis régulièrement dépassé par ma colère et mes émotions.
Je pensais essayer la méditation, cela pourrait-il m'être utile pour être plus calme même quand c'est difficile de ne pas être en colère ? merci.

Jéjé a dit…

Paul,
toutes les techniques qui rendent "la prison(du moi) plus confortable" sont utiles,mais cela n'a rien à voir avec l'éveil...plein d'expériences ou de techniques sont bénéfiques à la personne,mais la personne reste la personne...l'éveil c'est voir qu'il n'y a personne,c'est un changement total de paradigme; cela dit quand on vit dans une ville stressante comme Paris il peut être utile de méditer ou de faire un tour en forêt!

M.B. a dit…

Bonjour à tous,

Bonjour Paul,
De mon point de vue la méditation est utile quand on travaille ou on vit dans des situations stressantes. Les médecins recommandent la méditation et dans certains hôpitaux en Amérique du Nord, la méditation fait parfois partie de la panoplie des théarapies. Cela est également utile si l'on cherche à mieux se connaître.

Cela ne mène pas nécessairement à l'éveil. Mais, je dois signaler que Nisargadatta a également recommandé et montré comment méditer à certaines personnes venues le visiter. C'est ce que j'appelerai la voie graduée. Mais si cela peut nous mener à plus de confiance en nous, à mieux vivre, à être un peu plus heureux, c'est tant mieux.

À côté de cette voie graduée et qui peut demander des années sans nécessairement aboutir à l'éveil, il y a la voie directe, la non-dualité. Il s'agit de VOIR ce que nous sommes vraiment, en d'autres termes, la Conscience.

Bonjour Jéjé,
Oui, d'accord avec toi.Effectivement, l'éveil c'est voir qu'il n'y a personne. Je le sais à travers les témoignages d'êtres réalisés. Je le sais par compréhension.

Mais qu'est-ce que l'éveil, en fin de compte? Une grande compréhension? Une immense émotion? Comment arriver à ce changement total de paradigme?

Peut-être qu'il faut juste se calmer et si l'on éprouve - bien que c'est la personne - le besoin de méditer, méditons.

Je reviens à ton précédent message en relation avec David Ciussi - que j'aime bien, entre nous. C'est vrai que ce n'est pas facile. Que certaines personnes font plus du new-âge.

Je pense, c'est un point de vue personnel, que la rencontre d'un être réalisé peut amener vers le shift - le bouleversement de la personne qui n'a jamais existé. Mais cela, en fonction de ce que j'ai compris, peut demander aussi un temps. Certaines personnes ayant rencontré Nisargadatta, ont soit réalisé l'éveil dans les jours qui ont suivi cette rencontre, soit deux ou trois années après. Plus ou moins. Sans doute, que ce n''est pas nous qui décidons et peut-être aussi, faut-il seulement cultiver l'ouverture à ce qui EST et laisser les choses se faire.

Bien à vous tous.

Mouloud

sunyata a dit…

""l'éveil c'est voir qu'il n'y a personne.""


malheureusement savoir se genre de chose ne changera rien.
il y a beaucoup plus de profs et d'enseignants qui connaissent leur sujet que de veritable "maitre" ,dans le sens que ce qui est dit au sujet de l'éveil ou de la manière d'y "parvenir" est rester,reste et restera totalement inutile dans la bouche d'un enseignant .
En ce qui concerne bien sur la réalisation de notre nature.
le maitre utilise des stratagèmes pour court-circuiter les mecanismes de saisie mental et de projection.
aujourd'hui il utilise un stratagème et demain il en utilisera un autre,il dit un jour une chose et peut dire son contraire le lendemain du moment que ce soit approprié.
pourquoi garder à l'esprit ces notions d'âmes ,d'esprit,de spiritualité etc...parce que l'esprit humain encore une fois ne peut pas fonctionner sans balises,il ne peut pas se soumettre à sa propre nature car il doute en permanence.
il veut voir le chemin,sentir,vivre quelque chose d'exaltant qui le sortira de son quotidien.
il est avide de savoir et de connaissance,il pense pouvoir comprendre ce qu'il est et il pense pouvoir l'enseigner à d'autre c'est une mascarade.
qu'elle est la réalité de l'éveil d'un tel ou d'un tel pour tout un chacun ?
il me semble que nous entendons que ce que nous avons envie d'entendre et rien d'autre.
tant que le désespoir ne nous pousse pas à lâcher les amarres sans qu'aucunes balise puisse encore nous pervertir l'esprit.
ici les notion de contrôle ou de comprendre ou même d'éveil n'ont plus court.


citation: ""Mais qu'est-ce que l'éveil, en fin de compte? Une grande compréhension? Une immense émotion? Comment arriver à ce changement total de paradigme?""

c'est couper les lien avec les mechanisme du savoir et du comprendre qui tournent en boucle sur eux meme.
comment? comment? la panique nous saisie et nous nous sentons impuissant,pourquoi ?
parce qu'il n'y a pas de solutions extérieure,pas de remèdes.
il suffit simplement de décider de ne plus entrer dans les mécanismes de saisie permanente de rester tranquille et les choses se font,le "maitre" nous aide a faire grandir la confiance qui nous manque,et a écarter les idées préconçus ,il n'enseigne rien ni ne donne aucune explication a graver dans des livres .

enfin c'est ma vision des choses!!


bien cordialement

M.B. a dit…

Bonjour Sunyata,

Même rester tranquille, ce n'est pas facile. Même si on pense avoir tout compris, ce n'est pas facile.
Le problème est que l'on ne peut même pas s'abandonner à Cela. C'est dire que Cela ne relève pas de nous, de notre volonté.
Enfin, dans une certaine mesure.
Je peux me tromper.
Après des années de recherche, en ce qui me concerne, je suis au même point de départ.
Parfois, je crois avoir saisi. Le lendemain tout recommence. La vie avec ses points de vue relatifs et ses mesquineries.
Mais peut-être aussi que tout cela relève de nos histoires personnelles - comme le dit si bien Denis Marie et Bernard - et qu' faudrait bien régler ou abandonner un jour.
Sérieusement, je ne sais pas quoi dire.
Il y a des être qui ont suivi un chemin (Zen, Bouddhisme, Soufisme...) et qui ont réalisé leur véritable nature et trouvé le Bonheur non changeant.
Je pense notamment à Albert Low (qui vit à Montréal) et à Philip Kapleau (dont Albert Low était un élève) et qui a écrit un merveilleux livre « Les trois piliers du Zen » dans lequel il y a des témoignages sur l'éveil. Je le recommande à tous. Kapleau donne aussi son propre témoignage.
Et là, après avoir lu ce livre il y a au moins une dizaine d’années, je peux dire que ce que l'on appelle l'ÉVEIL est la MORT de l'ÉGO, c'est à dire de ce que nous avons toujours crû être, après 30, 40 ou 50 ans d’existence. Sentir, voir et souffrir devant sa propre mort - la mort de ce que nous pensions être tout en étant – parce que l’égo est présent - est une Révolution. Il y a effectivement un changement de paradigme. Se VOIR mourir, au sens propre du terme! Et renaître dans ce que nous avons toujours été : l’Éternité!
Toutefois, je n'ai aucune expertise dans ce domaine.
Je suis toujours en recherche parce que la compréhension ne suffit pas.

Amicalement.

Mouloud

Patrice a dit…

Vous pouvez retrouver quelques extraits/témoignages tirés du livre "Les trois piliers du Zen" :

ici
ici
ici
et ici

Jéjé a dit…

L'éveil,c'est la mort de Bibi,non pas de nouveaux avantages pour Bibi!...c'est la réalisation non conceptuelle qu'il n'y a jamais eu d'agissant,que ce corps est "vécu"...comme le dit Bouddha" des actions se passent,des évènements ont lieu,il n'en résulte en rien l'existence d'un agissant"

présence a dit…

enfin de compte l'idée que l'on se fais de l'ego .. c'est exactement la meme chose que l'idée que l'on se fais de l'eveil , c'est l'unité , et tout doit disparaitre meme cela .. pour laisser apparaitre ce qui est toujours la .. et quond apelle , eveil , illumination .. ect ..

sunyata a dit…

bonjour MOULOUD

""Même rester tranquille, ce n'est pas facile. Même si on pense avoir tout compris, ce n'est pas facile.
Le problème est que l'on ne peut même pas s'abandonner à Cela. C'est dire que Cela ne relève pas de nous, de notre volonté. ""


oui ce n'est pas facile a cause de notre propre résistance,rester tranquille cela ne veux pas dire DEVENIR tranquille....
il y a un précipice là.
il n'y a pas à devenir tranquille,car la tranquillité que l'on recherche n'est pas la veritable tranquillité
.
donc rester tranquille ce n'est pas devenir tranquille,car là il y a tension,projection et attente pour un devenir futur cela reste un voyage psychologique.
tu dis : "même si on pense avoir tout compris" ,justement penser avoir tout compris ou pas n'a jamais aider personne au contraire.

tu dis en suite:
""Le problème est que l'on ne peut même pas s'abandonner à Cela. C'est dire que Cela ne relève pas de nous, de notre volonté. """

oui et non ,tu ne peux pas t'abandonner à un concept ou une pensée,ou une sensation ou une émotion sans que cela ne se disperse et te replace au point de "départ".
il ne s'agit donc pas de s'abandonner a quelque chose ou même au vide qui est encore quelque chose..cesser toute objectifications suffit ,enfin c'est l'expérience que j'ai de la "chose".
laisser mourir ce qui doit mourir .

bien amicalement

ps: je me suis permis quelques précisions mais il ne s'agit là que de mon "point de vue" il n'y a pas de règles.

Jéjé a dit…

Rester tranquille se passe ou pas...personne ne peut le décider,même s'il apparaît ainsi;si nous avions le pouvoir d'être relax tout le temps et d'être de bons acceptants,c'est ce que nous ferions, diable!...mais il n'y a pas de "je" qui puisse faire cela :-)

Patrice a dit…

Qui parle alors, ici ?!

Jéjé a dit…

Qui parle? pas une entité indépendante...il n'y a pas d'agissant individuel,cela est répété et répété depuis des millénaires...seule la conscience est aux commandes;Ramesh Balsekar a d'ailleurs écrit un livre appelé:"la conscience parle"...l'illusion est de croire que "je" suis aux commandes :-)

Patrice a dit…

Un jour, deux moines discutaient en regardant un drapeau flottant au vent. L’un dit : – C’est le vent qui bouge. L’autre répond : - Non c’est le drapeau qui bouge.
Maître Daikan Eno leur dit : - Ce n’est ni le vent, ni le drapeau qui bouge, mais votre esprit.

M.B. a dit…

Merci à tous,
Merci Sunyata pour tes remarques surtout en ce qui concerne la « tranquillité » - tu as vu juste - et le fait de vouloir s'abandonner à un concept. L'existence ou la vie nous pose finalement un koan.
Question à tous: s'il n'y a rien à faire, quelle attitude adopter? Je sais que la question est absurde et concerne la personne censée ne pas exister. Je la pose quand même mais « personne » n'est obligé de répondre.
Merci.

Mouloud

Jéjé a dit…

Ce n'est pas qu'il n'y a rien à faire,c'est que celui qui croît faire est un fantôme...

vincent a dit…

Pour ma part Mouloud quand tu te réveilles le matin, tout est là les objets apparaissent en toi dans ton regard, les chaises, le lit etcc…..tu ne t’en fais pas un problème n’est-ce pas ? Hé bien les pensées, sensations émotions ect…..eux aussi apparaissent comme objet mentaux…laisse les passer et demeure dans le « voir » c’est tout. C’est l’identification aux concepts, au mental qui créait un problème pas la pensée par elle-même, le mental pose une question et c’est ce même mental qui répond….tu es avant de te penser, tu es avant le mental alors ne te prends pas pour lui de la même façon que tu ne te prends pas pour une chaise qui apparaît dans le regard….c’est tout !
Nous sommes cet espace, ce vide plein de tout ce qui émerge...soyons le ! les concepts retournent d'eux mêmes si tu laisse passer......dans la source

Jéjé a dit…

Un bouquin que je recommande vivement pour sa simplicité,sa clarté et son humour est "j'espère que vous allez mourir bientôt" de Richard Sylvester...pour les anglophones,après avoir lu le bouquin,une interview avec Richard est disponible sur Conscioustv.fr...ce message peut être terriblement déprimant ou au contraire revigorant suivant la manière dont il est entendu;certains auront besoin d'entendre quelque chose de moins âpre et désespéré,qui laisse entendre qu'il y a encore quelque chose à faire,à investiguer,à comprendre,ou à méditer...choisissez votre poison,même s'il n'y a pas de "vous "pour choisir!:-)

Patrice a dit…

Richard Sylvester 1

Richard 2

conscioustv

Jéjé a dit…

Merci Patrice pour ces liens...de très bonnes interviews en anglais de Tony Parsons,Jeff Foster,Richard Sylvester et d'autres sont sur Youtube...le message non duel semble se répandre comme une trainée de poudre...est ce un signe?

Anonyme a dit…

En fait tout est interdépendant comme à du le dire Boudha. Et en faite c'est très logique, mathématique. Il n'y aucun système dans l'univers qui puisse fonctionner en vase clos car il est compris lui même dans la totalité.
Donc dire que le "je" n'existe pas , que ce n'est pas une entité séparé c'est aussi très logique, tout celà n'est qu'un gigantesque jeu de domino, après le réaliser c'est une autre chose.

David a dit…

Le message non duel se répand vite, encore aujourd'hui , quelqu'un dans une émission sur la météo, qui parlait de l'instant présent (enfin à partir du moment ou vous savez lire entre les lignes). Dans la littérature ou même dans les films apparaissent des choses vraiment étonnante lié à la non dualité, toujours à partir du moment ou vous êtes familiarisés avec cela vous le voyez, étonnant. Quelqu'un à planté une sacré graine. OU on va ?

David a dit…

la vérité est sans contraire, tu la vois, avec les nouveaux moyens de communications donc l'interdépendance à son plus haut niveau à sa plus grand échelle dans l'histoire de l'humanité, cela est encore logique que tout cela se propage rapidement.

M.B. a dit…

Merci à tous et merci à Patrice pour les liens.

NAMASTÉ!

Mouloud

Irzu a dit…

Bonjour David,
Lorsque tu dis que le message non-duel se répand vite, je crois qu'en réalité tous les philosophes, tous les poètes, et en fait tout le monde et depuis toujours, a eu un jour ou l'autre l'intuition plus ou moins consciente et articulée que le bonheur réside dans l'instant présent. Et ce, pour la simple et bonne raison que c'est une vérité universelle. C'est pour ça que lorsqu'on a assimilé les messages non-duels, on a parfois l'impression que beaucoup de gens en parlent, même des gens tout simples autour de nous, à la télé, et même des gens qui tiennent autre part un discours qui contredit la non-dualité. Mais il ne faut pas s'illusionner à croire que le "message de répand". C'est plutôt que la vérité est omniprésente : il n'y a qu'elle, donc elle se reflète ici et là tout naturellement. Mais tant qu'il y a confusion dans les esprits, ces intuitions ne peuvent pas vraiment s'épanouir complètement.
;-)

J.marc a dit…

Bonjour à vous tous,

Vincent dit:" ...le mental pose une question et c'est ce même mental qui répond..."

Curieux comme suivant la couleur du jour, les mots sont ou pas chargés de sens...

Effectivement,c'est cette tendance compulsive à vouloir trouver, prouver et confirmer par le mental un autre nous-même que celui qui est déjà là.
Rester tranquille avec celui-là qui permet tout cela, ne paraît pas satisfaisant pour l'esprit(et pour cause...), pas suffisant, trop simple voire trop primaire.

Souvent, et pour ce qui me concerne, j'ai tendance à confondre satisfaction de J.marc et simple "vision" de ce qu'est J.marc .La vision ce que je suis, ne fait pas forcement plaisir (même pas du tout!) à qui je pense être. C'est un des points sur lequel il faut être, je crois, trés vigilant même si ce dernier paraît trés simple, trop simple...

Merci encore une fois, Vincent et bien à vous tous.