mercredi 16 juillet 2008

• Le « moi » a été liquidé sans retour possible - Talomi

Le « moi » a été liquidé sans retour possible

Talomi

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir vécu l'ouverture à l'essence. C'est très réconfortant de pouvoir communiquer cet élan du coeur qui donne envi de l'autre que l'on voit comme soi. Le trésor se dévoile lorsqu'il est donné ! C'est pour cette raison que je veux partager un peu de mon vécu qui a bien sûr sa propre couleur. Autant d'éveil que de personne, par contre la Réalité reconnue est la même pour tous.


Mon chemin "avant" et "après" a été un long processus dont je n'ai pas encore fermé la boucle ! C'est comme si j'avais vécu l'éveil deux fois ! j'y reviendrai.


Pour le mental non éveillé qui croit que l'éveil est une "chose qui arrive une fois pour toute" et qui s'imagine que la personne qui le vit est dorénavant dans un état de savoir continuel, et bien il y a là une belle surprise !... Une autre croyance ! Reconnaître son essence nous fait VOIR le grand jeu de l'égo, du mental et des personnages qui nous habitent ! Ça ne veux pas dire qu'ils disparaissent, oh que non !!! Sauf qu'ils sont plus ou moins habilement déjoués au fil du temps, un peu comme une thérapie naturelle qui fait tranquillement le nettoyage des illusions. Ces illusions refont surface dans notre vie quotidienne et c'est à ce moment qu'elles peuvent être balayées au même instant par la reconnaissance et la conscientisation, justement, de cette illusion ! La grande percée du Je Suis dévoile la Grande Illusion de l'égo.

L'intégration du nouveau regard dans tous les petits moments de la vie est le chemin unique de chacun.


Ce chemin de nettoyage est plus moins long pour chacun. Pour certains c'est très rapide, pour d'autres comme moi, ça été très long. De toute façon ça n'a pas de fin car l'apprentissage de qui nous sommes est infini. Le connais-toi toi-même est éternel ! Jamais une prise de conscience en soi n'est identique à une autre. C'est comme un nouveau rayon de soleil à chaque percée du coeur vers ce centre qui pulse et se renouvelle à chaque instant. C'est l'émerveillement à chaque fois comme si c'était la première fois... Comme l'enfant toujours prêt, disponible à apprendre et toujours émerveillé et surpris.

Je vais essayer d’exprimer ce que j’ai vécu et qui m’a permis de trancher la question. Ça s’est passé lors d’un « second éveil ». Je le nomme ainsi parce que ma première ouverture m’a plongé dans l’univers de la non-séparation, de la diversité dans l’unité, de l’inexistence d’une identité ayant du pouvoir sur quelque chose (que l’on appelle ego), de l’illusion de mes batailles dont j’étais l’auteure, la productrice et l’actrice, de l’harmonie si parfaitement maintenue par l’amour, la simplicité étonnante de l’être, en moi criait les mots JE SUIS… JE SUIS… ahhh, mon Dieu, JE SUIS… Je ne pouvais plus m’arrêter. Ma vie venait de changer radicalement. Rien n’avait été vrai. J’étais maintenant au début de ma vraie vie ! Mes yeux étaient limpides, j’avais la sensation nette qu’un voile venait de disparaître.

Pour l’instant je m’arrête sur cette description. Je puis dire par contre que mon périple de nettoyage dure depuis 18 ans et pendant tout ce temps la sensation floue d’un moi était encore là car mes petites batailles continuaient de récidiver. Bien sûr d’une façon de plus en plus affaiblie car j’ai appris à regarder les miroirs instantanément et je ne me lâche pas « d’un poil » ! Je réagis beaucoup moins et l’instant présent m’est plus facilement accessible.

Tout récemment j’ai vécu un 2e éveil. Je le nomme ainsi car que c’est comme ça que je le ressens. Cette fois mon accouchement s’est terminé ! Le « moi » a été liquidé sans retour possible ! Je parle d’accouchement car je vois le processus exactement comme la naissance d’un enfant : la première fois la tête sort, je viens au monde, ma vraie conscience naît : je sais que JE SUIS ! Le corps lui n’est pas encore passé mais il doit aussi sortir en conscience… Et ça fait mal, les cellules se réveillent une à une, les vieilles mémoires se mettent à jour… Ouf ! quel périple, ce n’est pas l’émerveillement du début !


Un jour le corps est sorti, la naissance se complète. L’enfant Dieu est né pour ainsi dire ! Le « moi » n’est plus. Dieu a complètement pris la place. C’est ça qui s’est passé pour moi : j’ai vu et réalisé profondément que Dieu est l’Unique qui se crée et se regarde et agit, ce n’est rien d’autre. Dieu se repose en son propre sein, c’est comme ça que je me suis couchée le soir venu, un repos comme jamais il ne m’avait été possible d’imaginer ! Plus rien n’était moi, impossible !


Ce moi floue, plus ou moins certain d’exister, ne pouvait pas se reposer et s’abandonner complètement car il continuait de désirer vivre un jour la Paix et l’Amour qu’il avait presque perdu de vue. Seul l’Unique peut gratifier sa création. C’est la plus grande leçon d’humilité qu’un être humain puisse vivre. À partir de ce moment, c’est l’apprentissage au présent qui se vit, comme avant, sauf que la question du moi n’entrave plus la vision, c’est Dieu qui se regarde et qui se vit.


Qu’aie-je envi de faire maintenant ? C’est simple, avoir le plus de plaisir possible à vivre AVEC les autres car ils sont devenus Moi. Et lorsque je dis moi maintenant, c’est le MOI UNIQUE i.e. Dieu (j’emploie le mot Dieu pour facilité la communication). Je crois que d’autres ont accouché en une seule fois au complet, chacun son processus. Je crois bien que le travail à faire demeure le même sauf que je n’ai plus la sensation que c’est moi qui le fait, c’est génial, non ?!!

Dans ce mouvement de vague, je me dis : qu’est-ce qui m’attends suite à ce 2e éveil ? je suis encore actuellement dans l’euphorie de n’avoir plus de tête ou de moi. Je vous parle allègrement de ma nouvelle conscientisation comme un fait accompli… Mais je sais bien que ça n’a pas de fin cette respiration divine !! Je suis appelée à changer encore et encore… Que me réserve-t-Il dans le tournant ? J’ose m’abandonner à Lui ! Oui il y a un petit moi qui est là mais je le regarde avec humour et il est devenu le bon serviteur. Pour l’instant il semble ne plus être existant du tout sur le plan de la réalité et à mon avis c’est impossible qu’il revienne sur sa chaise. Il est au pied maintenant ! Mais il est tout de même là.

Vu sur le forum de cafe-eveil.org

1 commentaire:

vincent a dit…

merci! c'est tout simplement stimulant.