jeudi 29 novembre 2007

• Le mental en silence est la clé - OM Cedric Parkin

Le mental en silence est la clé

OM Cedric Parkin

Tu ne souffres pas de la Réalité. Tu souffres de tes imaginations, de tes propres illusions. Tu souffres de la transe dans laquelle tu es tombé. Personne ne souffre de la Réalité. Au mieux, les êtres humains souffrent de leurs interprétations (arbitraires) de la Réalité.

Tu souffres d'une idée, cette idée s'appelle "Je". "Je" est une idée ! Qui es-tu quand il n'y a pas cette idée "Je" ? Qui es-tu dans le silence de toi-même? Tu n'as pas besoin de cette idée "Je". Tu en as seulement besoin pour souffrir. "Je suis le corps" - ceci est une idée. "Je suis ce sentiment" ou "Je suis Cédric" - c'est une idée. Toute l'humanité souffre d'une idée, rien de plus. Comment se fait-il que l'humanité souffre mais, pour des raisons inexplicables, n'a pas la passion de mettre fin à cette souffrance ? Quelle force peut avoir une idée !

Mais quelle est sa réalité ? Quelle substance a-t-elle? Laisse-toi tomber dans le silence de toi-même, dans ce qui est plus profond que toute idée qui resurgit. Ne te préoccupe de rien d'autre. Tu n'as pas à apprendre des techniques, tu ne dois rien apprendre du tout pour savoir qui tu es vraiment. Seul ton attachement à ces idées doit être abandonné.

Quand tu es en silence, quand tu te détends profondément en ton espace intérieur, tu reconnais que les idées n'ont pas de consistance. Quand les idées n'ont plus de substance, le monde n'a pas non plus de substance. Tout ce que tu connais, tout ce que tu sais, que tu crois, n'a aucune substance. Et puisque ça n'a aucune substance, ça n'a pas non plus d'importance. Le mental en silence est la clé.

Il ne s'agit pas d'arrêter de fumer. Il ne s'agit pas d'apprendre à corriger tes faiblesses, à abandonner tes vices supposés. Il ne s'agit pas de délaisser des relations, de te retirer dans la solitude. Il ne s'agit pas de jeter ton argent. Il s'agit de réaliser dans ce moment que tu es "Ce" que tu es de toute façon, au-delà de toute idée. Que tu as toujours été et que tu seras toujours. Au-delà de la naissance et au-delà de la mort.

1 commentaire:

yannick a dit…

Très clair. Je ne connaissais pas cette personne mais son visage exprime ce qu'il dit.