vendredi 7 septembre 2007

• Une générosité universelle se déployait - Denis Marie

Une générosité universelle se déployait

Denis Marie

C’est dans le cadre familial que j’ai rencontré la spiritualité. Au début, cela fut par une approche classique au contact de la tradition chrétienne, puis en m’engageant dans la voie bouddhiste durant de nombreuses années. Ébranlé par des problèmes de santé, je pris conscience de l’urgence. Je décidais d’abandonner mon affairement de pratiques et de méditation afin de me consacrer à une approche plus intuitive reliée au cœur.

Pour tous ceux qui aspirent au changement profond à travers une démarche spirituelle, je voudrais partager ce qui m'a enfin transformé, et qui me conduit à écrire cet ouvrage traitant de l'éveil et de son caractère « ordinaire ». Je souhaite du mieux que je puisse rapporter cette découverte, tant elle a pour moi renversé toute une conception erronée que j'avais de l'Éveil et de « l'Aventure spirituelle », héritée d’une imagerie populaire et d’un discours traditionnel. C'est en me trouvant loin des temples, des rites et des Maîtres spirituels, au fond d'un lit d'hôpital, sans réelle méthode et pour toute inspiration une simple prière en mon cœur, qu'à travers la guérison du corps et de l'esprit, cela s'est produit.

C'est arrivé l'un des jours qui ont suivi ma transplantation, alors que j'étais encore hospitalisé. Tandis qu'avec intensité j'exprimais toute ma gratitude, que je remerciais le ciel et tous ceux qui avaient contribué à ma guérison, à ma grande surprise et de façon croissante, « tout se donnait ».
À cet instant, j'ai ressenti comme un relâchement profond accompagné d'une ouverture intense et débordante du cœur. Assis dans mon lit, branché à tout un tas de tuyaux et de machines, je me retrouvais pleinement heureux, épris d'un amour inconditionnel. Je vivais les plus belles heures et ce qui fut par la suite les plus beaux jours de ma vie sans comprendre ce qui m'arrivait. J'étais comblé. Je percevais comme une abondance, un don infini. À travers tout, une générosité universelle se déployait et j'en faisais partie. Chaque matin à mon réveil, incrédule, je regardais en moi et c'était encore là, comme à m'attendre. Qu'elle était merveilleuse cette bonté naturelle et jaillissante que je recevais ! À présent tout était si simple et plein d'humour à la lumière généreuse du cœur, à travers cet amour nourrissant qui m'abreuvait. Tout s'éclaircissait et prenait place à propos de ma vie, de la vie et bien sûr de la démarche spirituelle dans laquelle je m'étais investi depuis tant d’années…

À paraître prochainement (octobre 2007) : L'éveil ordinaire - Denis Marie - Éditions Charles Antoni - L'Originel

Visitez le site de Denis Marie.

4 commentaires:

aksysmundi a dit…

Oui. La quête du meilleur nous détourne de la grâce de l'instant.

Merci partager avec autant de justesse et de générosité la révélation du sans-nom.

Chaleureusement.

Patrice a dit…

Bonjour Aksysmundi

Merci de ton intervention car c'est avec une grande joie que je découvre du coup ton (tes) blog et la beauté de tes pages.

Non seulement je vais mettre un lien en retour dans mon menu réservé à cet effet, mais je vais te consacrer une page et sélectionner quelques uns de tes textes.

Merci pour ce beau partage.

Fraternellement.

Patrice

aksysmundi a dit…

Je n'en demandais pas tant, mais je te remercie de faire voyager ces mots.

Bien chaleureusement.

Nath'alie a dit…

Touchée par le 'texte' de Denis Marie, je suis allée voir son site "Eveil ordinaire"!

Une trés belle NRJ ce site...ces 'textes-vivances'...cet homme!!

Une belle sain'plicité....non moins dénuée de profondeur...des 'mots NRJ' qui parlent au coeur...beaucoup d'Amour!

Un grand merci de nous rappeler aussi simplement et humblement que cet """état""" d'Être...EST ORDINAIRE!
;-);-)))))

Pensées lumineuses...